Marque régionale "Terroirs Hauts-de-France"

Actualités Terroirs Hauts-de-France


Venez fêtez Noël à la ferme, le 15 Décembre à Chevrière

Mélanie Bonnement et ses associés (Ferme des 4 Saisons) vous invitent dans leur ferme familiale, maraichère, laitière et céréalière, le 15 décembre de 9h00 à 19h00

Agriculteurs "Bienvenue à la Ferme" ils aiment partager avec leurs visiteurs la passion pour leurs différents métiers.

Le 15 décembre de nombreux producteurs du terroir et des artisans seront présents afin de vous faire découvrir leurs spécialités comme le pain, le miel, le pain d'épices, la farine, le foie gras, les magrets de canards, les volailles fermières, les escargots, les lentilles, le safran, le jus de pomme, le cidre, les légumes de saisons et bien d'autres produits ....

Vous pourrez découvrir les animaux de la ferme pédagogique, faire maquiller vos enfants et un horticulteur vous proposera des décors de noël.

Je crois même savoir que le Père Noël a prévu de venir et de faire des photos avec les enfants ..... mais c'est un secret !

Rendez vous à la ferme des 4 saisons - 597 rue de Beauvais - 60710 Chevrières


Retrouvez la boutique des produits du terroir au marché de noël de Saint Quentin

Savine Lefevre vous attend du 1er décembre au 31 décembre au village de noël à Saint Quentin  ! Village d'animations pour les enfants, des chalets vous permettront de faire des cadeaux de fin d'année à vos proches et vos amis. La boutique des produits du terroir y sera pour sur toute la période. Se renseigner sur www.laboutiquedesproduitsduterroir.com pour connaître les heures d'ouverture du village. 

 


La Fleur de Sel un produit inattendu en Hauts-de-France

C’est un produit inattendu dans notre région : de la Fleur de Sel et pourtant, Xavier Helsmoortel nous démontre que c’est possible.

 A marée basse, Xavier se rend à la plage de la Sirène, dominée par le Cap Gris-Nez, pour pomper de l’eau de mer. Ensuite, il déverse dans des bassins en résine son précieux liquide afin que par évaporation naturelle, il puisse à l’aide d’une petite raclette et d’une épuisette récolter la fleur de sel. Dans des conditions idéales, il faut environ une dizaine de jour pour récolter le sel. 

Xavier produit différentes fleurs de sel, quatre viennent de recevoir l’agrément Terroirs Hauts-de-France. 
- Fleur de sel des 2 Caps,
- Fine fleur de sel des 2 Caps,
- Sel fumé au bois de hêtre des 2 Caps,
- Fleur de sel des 2 Caps à la chicorée.

Dernièrement, le Chef Christophe a utilisé la fleur de sel des 2 caps à l’occasion d'un diner officiel donné par le Président de la république dans le cadre des commémorations du centenaire de l’armistice de la grande guerre aux côtés de Guillaume Gomez, le Chef de l'Elysée. Une preuve de qualité !

En savoir plus 


La brasserie Saint Médard : une brasserie artisanale solidaire

Lorqu’il a décidé de créer sa brasserie, Philippe GAGNIARD avait trois éléments moteurs : faire de sa passion son métier, devenir un acteur de l’économie sociale et solidaire et participer au développement durable de la région compiégnoise.

Un an et demi après, force est de constater qu’il a réussi ses paris. Si vous lui rendez visite, rue Saint Lazare, vous pourrez le constater vous-même.

Brassée à Compiègne, la bière est conditionnée dans des bouteilles consignées et réutilisables dans des caisses en bois fabriquées par le personnel d’un CAT local.

Proximité, qualité, circuits courts, protection de l’environnement, emplois solidaires, tout y est !

Il ne vous reste plus qu’à gouter les différentes bières, à la brasserie ou jusqu’au 9 décembre dans le chalet de Noël rue Napoléon. L’occasion de gouter à la cervoise chaude de Noël, au délicieux gout épicé.

Bien entendu, la bière se consomme avec Modération

En savoir plus


Pour bien préparer les fêtes, pensez aux produits que vous proposerez à vos convives. Pourquoi pas des escargots ?

Nous sommes à moins d'un mois de Noël. Pour bien préparer les fêtes, pensez aux produits que vous proposerez à vos convives. Pourquoi pas des escargots ?

Romain Godefroy élève pour vous des escargots tout au long de l'année. Tout est fait chez lui, depuis la naissance jusqu'à la transformation. Alors n'hésitez pas ! Romain vous proposera différentes préparations qui, j'en suis certain, vous séduiront. A la Bourguignonne, bien entendu, mais aussi à la crème d'ail, en boudins, ou à l'ail pimentée pour l'apéritif ...

En Hauts-de-France et avec Romain Godefroy en particulier, je mange local ... et vous ?

Agriculteur engagé dans le réseau Bienvenue à la Ferme, Romain vous réservera le meilleur accueil.

En savoir plus


Portes ouvertes aux Canardises des trois vallées les 1er et 2 décembre 2018

Afin de bien préparer les fêtes de fin d'année, Annie et Bertrand fagot vous ouvrent les portes de leur exploitation agricole familiale à Condé en Brie, les 1er et 2 décembre.

Ils produisent un excellent foie gras et bien d'autres produits ....

Vous pouvez également retrouver les produits des Canardises des trois vallées au Marché de noël de Reim

Une visite s'impose  au  2 rue du cahot à Condé  en Brie (Aisne) 

En savoir plus  


Mas d'Auge : Les œufs extra-frais plein air agréés Terroirs Hauts-de-France partent à la conquête de la région parisienne !

Pondus dans l'Oise et la Somme par des poules élevées en plein air, triés, calibrés et conditionnés à Montdidier (80) les oeufs extra-frais Mas d'Auge agréés Terroirs Hauts-de-France séduisent de plus en plus de consommateurs.

Présentés en boite de 6, de 12 ou de 20, ces oeufs extra frais vous permettront de réaliser de succulentes recettes !

Retrouvez tous les points de vente 


Vous voulez rencontrer Nicolas Haag dans son univers chocolaté ?

Venez rencontrer le dimanche 25 novembre ,  Anne-Sophie et Nicolas Haag Wallet à l'occasion d'une journée portes ouvertes à l'atelier (Plachy Buyon)

Après cette visite, le chocolat n'aura plus de secret pour vous mais surtout vous aurez fait la connaissance d'artisans passionnés et passionnants !

Un bon moyen de préparer les fêtes !

N'oubliez pas que vous pouvez retrouver Anne-Sophie tous les jours au magasin 17 boulevard Faidherbe à Amiens

 


Donald Trump et Vladimir Poutine ont mangé des patates du Santerre à l’Élysée, le 11 novembre

Ce sont des pommes de terre sélectionnées et conditionnées par l’entreprise Bayard, située à Laucourt, près de Roye, qui ont été servies avec la volaille de Bresse, dimanche 11 novembre, aux 70 chefs d’État invités à l’Élysée. 

«  Vous imaginez ? Soixante-dix chefs d’État ? Le président des États-Unis, celui de la Russie… » 

Dans l’entreprise de conditionnement et de sélection de pommes de terre Bayard à Laucourt (est de la Somme), la fierté est immense. Des pommes de terre sorties de cette usine du Santerre ont été servies sous forme de Pommes moulées Élysée au déjeuner du 11 novembre. Une recette exécutée par le chef de l’Élysée, Guillaume Gomez.
La famille Bayard n’a su que dans la journée de dimanche que ses pommes de terre accompagnaient la volaille de Bresse à l’Élysée. «  C’est le chef lui-même qui nous a informés  », indique Françoise Bayard, la directrice générale.

Ce n’est pas la première fois que le tubercule du Santerre est servi à l’Élysée. Car «  en 2015, nous sommes devenus Producteurs et artisans de qualité. Nous sommes parrainés par Éric Briffard, le chef du Georges V  » à qui l’entreprise familiale livrait déjà des pommes de terre.

 

Source : Courrier Picard


La brasserie Au Cœur du Malt fait son Oktoberfest ce vendredi 19 octobre

La brasserie Au Cœur du Malt vous propose de participer à sa fête de la bière ce vendredi 19 octobre à partir de 18h30. Au programme : Bière, Choucroute & ambiance festive.

Venez partager un moment d’exception en famille ou entre amis et profiter d’une ambiance unique au cœur de la salle de brassage. Dégustez une choucroute traditionnelle alsacienne accompagnée d’une bière Gustave. Réservation obligatoire sur : https://www.weezevent.com/octoberfest-2019-ok

Lancement de l’Oktoberfest à 18h30. Service de 19h30 à 21h00. Menu Oktoberfest – 28 € - Menu Enfant – 12 €


Anne Poupart et son safran

Ponthoile (Somme), lorsqu’Anne Poupart a eu l’idée de produire du safran en Baie de Somme en 2009, beaucoup l’ont regardé comme une extra-terrestre. Depuis quelques jours, la récolte bat son plein et chaque matin c’est un véritable émerveillement de voir toutes les fleurs qui ont éclos pendant la nuit. Pour la récolte du safran, toutes les opérations sont manuelles, un véritable jeu de patience.

L’usage du safran est multiple en cuisine. Il faut très peu de filaments pour les réaliser à condition d’avoir un safran de qualité et de savoir l’utiliser correctement. Anne n’est pas avare pour partager ses conseils sur son site internet. De même, vous y trouverez de nombreuses recettes d’Anne ou celles élaborées par des Chefs de notre région comme Jackie Masse, La Terrasse à Fort-Mahon, Pascal Lefebvre, L'Auberge de la Marine au Crotoy ou Sébastien Porquet, La Table du Saltimbanque... Mais rien ne remplace une visite sur place, c’est pourquoi Anne ouvre régulièrement les portes de sa safranière. Une belle idée de sortie et de découverte. Pour en savoir plus


La liste 2018 des apiculteurs agréés Miels de Tilleul de Picardie est disponible

Le climat de cette année a été particulièrement favorable à la production de miels et en particulier du Miel de Tilleul de Picardie. Il est le miel emblématique de notre région. De nombreux apiculteurs professionnels des Hauts-de-France mais aussi de notre région transhument leurs ruches afin de laisser leurs abeilles butiner les fleurs des tilleuls à petites feuilles (Tilia Cordata) qui sont particulièrement abondants dans nes forêts, particulièrement en Halatte, Chantilly, Saint-Gobain, Sommoussy.

Le Miel de Tilleul de Picardie est certainement le plus "typé" au niveau national. Sa saveur fraiche exhale des arômes mentholés tant recherchés par les amateurs. Depuis des années, les apiculteurs de la région souhaite mettre en évidence ce produit et conduisent une démarche de valorisation en collaboration avec le Comité de promotion. 15 apiculteurs ont déposé, cette année, près de 1200 ruches sur 25 emplacements de butinage différents. Jeudi 11 octobre, s’est tenu à Amiens, le comité de dégustation et d’agrément pour la récolte 2018. Force est de constater que c’est une excellente année. Les membres du jury ont dégusté 19 échantillons différents. 15 miels ont obtenu le droit de porter le logo Terroirs Hauts-de-France.

Retrouvez la liste des apiculteurs dont les miels ont été agréés


L'Avocette symbole d'une coopération

Depuis de nombreuses années, L'Avocette est le symbole d'une coopération entre agriculteurs de Picardie maritime, les deux coopératives qui stockent le blé, les Moulins Riquier qui élaborent la farine et les artisans boulangers qui fabriquent cette baguette de tradition française.

Découvrez, en images, cette belle aventure

Retrouvez les points de vente de l'Avocette


Visite guidée de la Distillerie d'Hautefeuille - Samedi 27 octobre 2018

La distillerie ouvre ses portes pour vous faire découvrir son savoir-faire artisanal au cours de visites guidées d'une heure et de dégustations. Brassage, distillation et vieillissement du whisky n'auront bientôt plus de secret pour vous. Pensez à vous inscrire !

3 rue Saint Antoine - 80110 Beaucourt en Santerre - Tél : 06 50 13 64 30

Visite de 10h00 à 17h00. Tarif : 5 € par personne. En savoir plus sur l'événement

En savoir plus sur la Distillerie d'Hautefeuille


Marché Bienvenue à la Ferme - Terroirs Hauts-de-France

Le vendredi 12 octobre 2018 de 15h00 à 18h00 - Maryse FERON - EARL de Beauvoir - Place de l’’Eglise à VILLERS BOCAGE (80260) - Tél : 06 10 05 55 44 - Pour la contacter : maryse.feron@hotmail.fr

Découvrez les produits de Picardie, échangez avec les agriculteurs locaux et retrouvez la convivialité des marchés. Vous apprécierez la traçabilité, la proximité et la saveur des produits de saison sur le "Marché Bienvenue à la ferme - Terroirs Hauts-de-France " de Villers-Bocage. Les producteurs vous attendent nombreux pour une démonstration et une dégustation de leurs produits par le chef Jean-Michel Descloux ! En savoir plus sur le Marché de Villers Bocage - En savoir plus sur l'EARL de Beauvoir


Vendredi 5 Octobre Saint-Just-en-Chaussée (Oise)

Les Rendez-vous tu Terroir ont lieu Place de la gare à partir de 16h30.

Comme tous les premiers vendredis du mois, retrouvez les producteurs locaux qui vous proposeront leurs meilleurs produits. Dans une ambiance conviviale, retrouvez Champignons blancs et rosés de Laigneville, fruits et légumes, fromages et oeufs, pains et biscuits, escargots et bien d'autres produits.

Au Rendez-vous du Terroir, c'est une alimentation de proximité garantie ! Pour en savoir plus


9ème anniversaire de la Brasserie Les 3 Loups - Samedi 6 et dimanche 7 octobre

Venez fêter le 9 ème anniversaire de la Brasserie Les 3 Loups ce week end de 11h à 18h30 à Trélou-sur-Marne (Aisne)

Visite de la brasserie, découverte des procédés de fabrication et de tout ce qui fait les particularités des différentes bières.

Food truck et soirée dj Electro Guinguette samedi de 19h à 1 h du matin.

En Hauts-de-France et à Trélou-sur-Marne en particulier, Je mange local … et vous ?

En savoir plus sur la Brasserie des 3 Loups


Journées portes ouvertes chez trois producteurs locaux

A Thiescourt (Oise), Dimanche 7 octobre de 9 heures à 17 h.

Muriel et Dominique Charpentier vous donnent rendez-vous à la Miellerie de la Divette pour vous faire découvrir leur métier d’apiculteur professionnel.

Vous pourrez, si vous le voulez, à partir de 9 h faire une randonnée de 7 km qui vous mènera à la rencontre d’un boulanger, le Fournil du Bocage, puis chez un éleveur de volailles, les Volailles du Haut-Bocage.

De nombreuses animations vous seront proposées et vous pourrez également déjeuner sur place. Au menu, que des produits locaux !

D'autres producteurs locaux et artisans vous proposeront leurs produits.

Un beau dimanche à la campagne en perspective. En savoir plus sur la Miellerie de la Divette.


Le quinoa de Jean Lefèvre des Terrasses de Moray (Oise) à la Foire de Compiègne

La foire de Compiègne a lieu ce dernier week end de septembre. A cette occasion, vous pourrez y découvrir le quinoa. Le quinoa est originaire de la cordillère des Andes. Jean-Lefevre des Terrasses de Moray à Ognes en cultive désormais dans l’Oise.

Nous sommes en pleine floraison de cette plante. Si Jean a choisi de produire du Quinoa c’est pour deux raisons principales : les usages du quinoa sont multiples en cuisine et en termes de culture il a le gros avantage de ne demander aucun apport de fertilisant et de traitement. Donc, en consommant du quinoa de l’Oise, vous vous faites plaisir tout en protégeant la planète, en ne faisant pas voyager un produit et en favorisant des cultures naturelles. Samedi et dimanche à Compiègne, Isabelle vous fera déguster le quinoa de Jean et je suis certain que vous serez conquis ! En savoir plus sur les Terrasses de Moray.


ELVEA 60, l'association des éleveurs de l'Oise, vient de lancer sa filière steak haché "charolais"

En partenariat avec le centre E. LECLERC de Gonesse.
Le magasin achète la bête entière et fait fabriquer des steaks hachés dans les avants du bovin. Les éleveurs de l'Oise étaient en animation dans le magasin les 20,21 et 22 septembre dernier.

Cette opération a remporté un grand succès puisque les 62 kg de haché ont été vendu en seulement 3 jours.

Cette opération est aussi l'occasion de mettre en évidence le travail d'animation réalisé par les filières aux côtés des chambres d'agriculture.

Félicitations à Christophe Debruyne, l'animateur d'ELVEA 60. En savoir plus sur ELVEA 60 - L'Association des Eleveurs de l'Oise


Un article paru sur Marc et Claire Desjardins adhérents à la marque Terroirs Hauts-de-France

Extrait de l'article du magazine Vivre en Somme n°114 de septembre 2018

Près de Crécy-en-Ponthieu, à Froyelles, Marc et Marie-Claire Desjardins produisent de l’épeautre qu’ils transforment à la ferme en farines, sans additif ni conservateur. Pains, gâteaux, pâtes à pizza et même sauce béchamel s’accommodent avec le « blé des gaulois ».

« Nous voulons refaire naître du beau et participer à une chaîne de bons produits », met en avant Marc Desjardins, producteur d’épeautre à Froyelles, soutenu par le Conseil départemental de la Somme. Sous la marque « Au moulin de Marie-Claire », on retrouve farines d’épeautre (bise ou fine), semoule fine, grains et son. Un assemblage de variétés anciennes et savoureuses dont le goût de noisette se prête aussi bien aux pains qu’aux pâtisseries..."

Lire la suite de l'article

En savoir plus sur Marc et Marie-Claire Desjardins


Journée Porte ouverte au Clos de la Fontaine Hugo à Rozoy sur Serre (Aisne)

Grégoire Leroux vous invite à la Journée porte ouverte de sa cidrerie ce dimanche 23 Septembre de 10 h à 19 h, au hameau de Wichery - Route d'Apremont. Il vous fera partager sa passion pour les pommiers et surtout la transformation des pommes en cidre, jus, vinaigre de cidre, gelées et confit de cidre ....d'autres producteurs seront présents à ses côtés pour vous faire découvrir leurs spécialités : Marie-Pierre Gruzon et Ferdinand Lapersonne et leurs Folie douce de Thiérache, Fanny et Bertrand Fagot et leurs foies gras et produits de canard et bien d'autres ....

Au programme : Visite de la cidrerie, Marché Gourmand, Visite de la Chapelle Notre Dame du Mont, Troc Plantes (Prenez vos plantes, échangez et repartez avec celles du voisin). Jeux anciens pour les enfants et les grands enfants, présence des Croqueurs de Pommes.

Un repas sera servi sur place sur réservation au 06 74 84 82 67

En savoir plus sur le Clos de la Fontaine Hugo


Vergers et Portes ouvertes" le samedi 22 septembre au Domaine de Moismont à Vron (80)

Bernard Nicolaï et toute son équipe vous invitent à venir découvrir la production de pommes et de poires à l'occasion d'une journée "Vergers et Portes ouvertes" le samedi 22 septembre de 10 heures à 17heures, au Domaine de Moismont à Vron (80) .

Vous pourrrez ainsi découvrir tout le travail qui se cache derrière les diverses variétés de pommes et de poires. Après cela, je suis certain que vous ne direz plus, je veux "une pomme" mais bien plus je veux une "pirouette", une "elstar" ou encore une "boskoop" ...

De nombreuses surprises vous attendent dont la dégustation de la fameuses tarte "Monette", de pomme d’amour, de jus, de smoothies, des animation Tête de Pomme vous seront proposées ainsi que des ateliers sur les insectes animés par François Lasserre.

Une journée pour les petits et les grands!

Alors tous au Domaine de Moismont samedi

Pour en savoir plus

En Hauts-de-France et à Vron en particulier, je mange local ... et vous ?


A l'honneur de Météo à la carte sur France 3 : la maison Bayard


Nous vous parlons souvent de la Famille Bayard, les orfèvres de la pomme de terre

Francoise Bayard, Bertrand Bayard, Adèle Bayard et Florent Bayard sont reconnus au niveau international pour le travail qu'ils accomplissent au quotidien.

Aujourd'hui, c'est Météo à la carte sur France 3 qui leur rend hommage au travers de ce superbe reportage.

Vous découvrirez tout depuis la production jusqu'à la recette de purée de Ludovic Colpart, le talentueux Chef de l'Auberge du pont à Rethondes (à quelques kilomètres de Compiègne dans l'Oise)

Pour en savoir plus : 
Maison Bayard 
Pour commander des pommes de terre Bayard 

L'auberge du pont de Rethondes - Ludovic Colpart

 


Fête du Haricot de Soissons - 22 et 23 Septembre à Soissons (Aisne)

C'est l'un des produits emblématiques de l'Aisne : le Haricot de Soissons. Il avait presque disparu mais grâce à une poignée d'agriculteurs, la culture a été relancée dans les années 2000. Découvrez, au cours de cette fête tous les secrets de la culture et de l'utilisation de cette succulente légumineuse.

Le semis du Haricot de Soissons intervient lorsque les gelées ne sont plus à craindre et que la terre est réchauffée. Le premier mai est la date de référence pour l’ensemencement de la culture. Le dicton du jardinier dit « haricots semées à la St Didier, des haricots plein le panier … ! ». Le Haricot de Soissons est une culture rustique qui demande peu voir pas de traitements phytosanitaires. Les producteurs sont proches de l’environnement et favorisent le désherbage mécanique. Un buttage sur le rang est recommandé lorsque la plante atteint 10 à 20 cm de haut (les deux premières feuilles déployées). L’eau et la chaleur sont les éléments clés de la réussite du bon développement de cette légumineuse. La récolte s’effectue à la main quand la gousse est bien sèche et que le grain est à maturité. La gousse est délicatement décrochée de sa tige pour être ensuite stocker dans un endroit sein et ventilé. Elle a lieu entre le 1er Octobre et le 15 novembre en fonction des conditions météorologiques et des surfaces à récolter.

Pour tout savoir sur la coopérative du Haricot de Soissons - Pour tout savoir sur les Jardins de Pontarcher


Fête de la Gastronomie - Mercredi 19 septembre - Le Crotoy (Somme)

A l'occasion de la Fête de la Gastronomie, les membres de l'Association Baie de Somme zéro Carbone vous donne rendez-vous Au Crotoy, Place de la Gare du petit train de 11h30 à 14h pour un évènement gastronomique locavore préparé par des Chefs du secteur. Des producteurs locaux seront également présents pour vous faire découvrir leurs produits.

Assiette dégustation salée : 10 €. Petite assiette sucrée : 2 €

Vous pourrez discuter avec les chefs des richesses du territoire :
- Jackie Masse / Frédéric Briet - Hôtel La Terrasse / Restaurant le Homard Gourmand, David Raoult et Thibaut Porion - Hôtel Les Tourelles, Baie de Somme, Johann Lecocq - Bellevue " le Crotoy ", Pascal Lefebvre - Auberge de la Marine, Philippe Carré - le Carré Gourmand, Pascal Grimbert - Pascal du Vélocipède, Ludovic Dupont - La nature a du goût,
- Christophe Gense et Jean Louis Labry - L'étoile du jour, Olivier Gignon - La Table des Corderies, Dominique Dreuillet - Boucher Charcutier Traiteur, Sébastien Crépy - la table du jardinier Argoules, Benoit Varlet - Parc du Marquenterre, Didier Guilbert et les élèves du Lycée du Marquenterre.


Mangez Fermier : La tournée événement de Bienvenue à la Ferme

Le réseau national Bienvenue à la Ferme lance dans toute la France la tournée "Mangez fermier". Autour de la camionnette, des producteurs de la région partageront un moment convivial avec les consommateurs qui découvriront et dégusteront les produits.

Rendez-vous les 25 et 26 septembre 2018, de 10h à 18h, place Gambetta à Amiens.

En Hauts-de-France et à Amiens en particulier, je mange local ... et fermier .... et vous ? Vous avez aimé cette publication, partagez là avec vos amis, ainsi vous aiderez à faire découvrir les produits et producteurs de notre région Merci ! En savoir plus sur la tournée


Changement de décor pour le Chef Sébastien Porquet

Depuis de nombreuses années, Sébastien Porquet a prouvé que cuisiner avec des produits locaux est possible, même pour un restaurateur.
Si la logisitique reste une problèmatique qui n'est pas toujours simple à résoudre, c'est tout de même faisable.
Après son départ de Saint-Valéry-sur-Somme (Restaurant la Table des Corderies), Sébastien Porquet et sa famille vont écrire une nouvelle page de la gastronomie. Merci à l'Eclaireur du Vimeu qui a réalisé cet article paru dans l'édition de la semaine dernière et consultable sur la page Facebook de Sébastien.

Si le lieu reste encore confidentiel, je suis certain que nous serons enchanté dès que nous le découvrirons.Les producteurs locaux qui avaient l'habitude de travailler avec Sébastien Porquet et voyaient leurs produits sublimer dans les assiettes se réjouissent déjà, tout comme moi, de la création de cette nouvelle table ! En février, nous découvrirons les lieux.


Fête de l'agneau AOP prés-salés de la Baie de Somme

Samedi 15 Septembre 2018 à partir de 10 heures - Saint-Valéry-sur-Somme, Pont du canal
(toutes les animations se dérouleront à l'ancien local Point P de St Valéry 1rue du canal à Boismont)

Au programme :

- de petites transhumances en Baie de Somme le matin
- un bon repas partagé à base d'agneau de prés-salés dans une bonne ambiance musicale (sur réservation)
- des démonstrations de chien de troupeau, de tontes d'agneaux
- marché de producteur de la Baie de Somme!

Venez nombreux découvrir l'Agneau AOP des Prés-salés de la Baie de Somme et le métier de berger. Les éleveurs et producteurs serons ravis de partager avec vous cette journée 100% Baie de Somme!

Consultez la vidéo présentée par Jean-Pierre Pernaut le 31 août sur TF1 lors du journal de 13 heures


L'automne à la Ferme démarre le 15 septembre

Pour fêter les couleurs de l’automne, les produits (pommes, safran, potirons, bruyères, ...) et les activités de la saison (plantation d’arbustes, …) les agriculteurs du réseau Bienvenue à la ferme vous ouvrent leurs portes et vous proposent de nombreuses animations et festivités dans leurs fermes du 15 septembre au 30 novembre. Venez rencontrer les agriculteurs pour un moment de découverte et d’échange !

16 agriculteurs du réseau Bienvenue à la ferme vous proposent de nombreuses animations, dégustations, moments de partage, festivités sur leur ferme, autour de la découverte de leurs activités.

Au programme : des échanges chaleureux lors de repas partagés, de dégustations, des marchés, des découvertes étonnantes autour du safran, la plantation d’arbustes, de l’apprentissagepour savoir brasser la bière, tout savoir sur les pommes, des rendez-vous insolites, visites, cueillettes, des ateliers pour sculpter des potirons et des coloquintes...


Portes ouvertes à la Ferme de la Vieille Grange à Sains Richaumont dans l'Aisne

Samedi 9 Septembre de 10 h à 18 h, Paul Héraud et Rémi Mulet vous ouvrent les portes de leur exploitation agricole.

Agriculteurs "Bienvenue à la Ferme" ils sauront vous faire partager leur passion pour leur métier !

Au programme : Présentation de l'exploitation et de ses élevages (bovins et lapins), visite des ateliers de transformations.

Restauration sur place avec que des produits locaux.

D'autres producteurs seront présents afin de vous faire découvrir et apprécier leurs produits : Clotilde Brown (sirop de fleurs de sureau), Marie-Pierre Gruson Folie douce de thièrache, Grégoire Leroux Clos de la fontaine Hugo

GAEC DE LA VIEILLE GRANGE - Tél. 03 23 60 91 58 - 15 rue du Sourd - 02120 SAINS-RICHAUMONT - En savoir plus


Entrez dans les coulisses de la préparation du Maroilles

Avec son odeur incontournable, le Maroilles est un produit phare de la région Hauts-de-France.

Il est même le plus célèbre de la région.

A la Ferme de la Fontaine Orion, Claire Halleux produit ce fromage qui fait partie du patrimoine gastronomique de la région.

Chaque matin, elle reçoit le lait de ses vaches qu'elle transforme en fromage.

Consultez la vidéo sur Facebook

Pour en savoir plus sur : Claire Halleux - ou le Maroilles


Foire aux fromages de la Capelle : Résultats du concours des produits du Terroir...

La Brasserie Picardennes, Corbie (Somme) : Médaile de Bronze : Mascotte double, Médaille de Bronze : Mascotte noire

Clotilde Brown, Housset (Aisne) : Médaille de Bronze Fleur sur O

La Ferme de la Chapelle Jérôme, Le Nouvion (Aisne) : Médaille d'Argent : Cuvée Chérie 2017, Médaille de Bronze : Cuvée Harmonie 2017

Scea des 4 Vents, Guiscard (Oise) : Médaille d'Argent : Rollot fermier

Clos de la Fontaine Hugo, Rozoy sur Serre (Aisne) : Médaille d'Or : Cidre demi-sec, Médaille d'Argent : Cidre Brut

Cidrerie de la Garenne, Saint-Gratien (Somme) : Médaille d'Or : Cidre demi-sec, Médaille de Bronze : Cidre Brut

Félicitations à tous ! En savoir plus sur la foire aux fromages


Plaine en fête à Gentelles (80) ce dimanche 2 septembre

Gentelles (Somme) à quelques kilomètres à l'est d'Amiens en direction de Roye.
Les Jeunes agriculteurs de la Somme organisent Plaine en fête ce dimanche de 10h00 à 19h00. La plus grande fête agricole du département, une journée de découverte avec animations pour petits et grands.

Au programme : Village enfant, Courses et concours : finale régionale de labour, course de moissonneuses-batteuses, de tracteurs-tondeuses, auto-foot, Village animaux, Village nature .... .
Un repas composé uniquement de produits locaux vous sera proposé. Un Marché fermier réunira pour sa 2ème édition 20 producteurs locaux (maraîchers, producteurs laitiers, apiculteurs, éleveurs) sélectionnés pour leur démarche de diversification
Retrouvez, entre autres Caroline Binant "Mam'zelle Popinette avec ses produits laitiers, Béatrice Maire et ses tartinables à base de féveroles, Anselme Beaudoin et ses Tommes au foin, au cidre, ses Rollot et Bray Picard, Marc Hossart et sa spiruline, les producteurs d'Avocette ... Pour en savoir plus

Salon de la chasse et de la nature - Compiègne les 1er et 2 septembre

Picardie Venaison vous accueillera pour vous faire découvrir son métier et ses produits.

Spécialistes de la collecte de gibiers depuis une douzaine d'année, Olivier Dewaele et Marc Agnés ont developpé de nombreuses recettes de produits variés : Terrine de sanglier, terrine de faisan au calvados, terrine de chevreuil ... mais aussi des produits frais.

Ainsi, lorsque vous allez au Restaurant du Lac au Parc Astérix ce sont des sangliers en provenance de Picardie Venaison que vous déguster.

Alors, rendez visite à Olivier et Marc, ce week-end

Pour en savoir plus sur Picardie Venaison


Cueillette des pommes.... on recherche 100 saisonniers près d'Abbeville

La cueillette des pommes et des poires va débuter la semaine prochaine, soit plus tôt que d’habitude, dans l’ouest de la Somme, près d’Abbeville.

La cueillette s'annonce précoce à Vron.

Les exploitants agricoles sont donc à la recherche de cueilleurs saisonniers pour une période de deux mois environ.

Bernard Nicolaï, un exploitant agricole, qui produit des pommes et des poires à croquer, ainsi que des jus et des purées de fruits avec ceux qui ne sont «  pas beaux  », emploie 25 personnes à l’année. Pour la saison de la cueillette, il va en recruter 100 de plus.

Consultez l'article du Courrier Picard. En savoir plus sur le Domaine de Moismont.


La Maison Bayard reconnue comme "Orfèvre de la Pomme de Terre"

1ère région productrice de pommes de terre, les producteurs des Hauts-de-France distribuent leurs produits aussi bien en France qu'à l'étranger. La Maison Bayard, installée à Laucourt dans la Somme, culitve de nombreuses variétés et s'est spécialisée dans des variétés parfois oubilés. Cette Maison est désormais reconnue comme "Les orfèvres de la pomme de terre". Leurs produits sont sur les plus grandes tables. En cette fin d'été, les récoltes débutent. Ainsi depuis quelques jours, ce sont les Ratte du Santerre qui sont arrachées.

Adèle Bayard : "Ah la la ! La Ratte du Santerre et ses petits calibres tant recherchés, 50 % de terre dans la remorque pour les récolter ! Une fois triées, elles seront conditionnées dans des caisses bois qui les protégeront jusqu'à votre table, celles des restaurateurs ou des Chefs étoilés au Michelin ...."

Pierre Sang (Paris), Johann Lecocq et Pascal Lefebvre (Le Crotoy), Jachy Masse (Fort-Mahon), Guillaume Gomez (L'Elysée- Paris), Yoann Conte (Veyrier du Lac), Sébastien Porquet (Bientôt une nouvelle adresse ....) comptent parmi les fidèles chefs à sublimer leurs produits pour votre plus grand plaisir. Alors, vous aussi, invitez la Ratte du Santerre à votre table !

La preuve en image. Un immense merci au Chef Frédéric Anton et merci à Zone Interdite pour son reportage.

Pour en savoir plus sur la Maison Bayard. Pour commander : https://www.pourdebon.com/fr/maison-bayard


Bienvenue à la Ferme a 30 ans !

Ce réseau au service du bon goût et des plaisirs simples fête ses 30 ans. A cette occasion, découvrez une série de recettes à tester autour d'un produit de saison à retrouver dans le réseau d'agriculteurs adhérents.

- Télécharger la fiche recette n°1 "Le tartare de tomates en arc en ciel en tartine au basilic"

- Télécharger la fiche recette n°2  "La soupe de fruits rouges aux yaourts fermiers"

- Télécharger la fiche recette n°3  "Les Asperges Mimosa"

- Télécharger la fiche recette n°4  "Le milkshake à la fraise"

- Télécharger la fiche recette n°5  "Rutabagas miel cumin safran"

 

Découvrir la présentation en image

Découvrez les agriculteurs des Hauts-de-France

 


Connaissez-vous les bières de la Brasserie des 3 Loups ?

Située au cœur de la vallée de la Marne (Sud de l’Aisne), la brasserie Les 3 Loups est implantée sur le hameau de Courcelles, commune de Trélou-sur-Marne.

Le brasseur Sylvain Henriet , artisan dans l'âme, après avoir parcouru la France et la Belgique dans le but d'étancher sa soif de connaissance, rentra "au pays" pour y brasser ses bières, fruits de son voyage et de son amour pour le breuvage.

La brasserie produit des bières d’inspiration belge, légères, subtilement épicées et finement houblonnées, mais au fil de ses rencontres et voyages, Sylvain a initié de nouvelles recettes et expériences en appliquant toujours le même savoir faire et la même exigence.
Blanche, Blonde, Ambrée, Triple, IPA, Extra-Stout .... il y en a pour tous les goûts !

La brasserie et son caveau bar sont ouverts tous les samedis pour la dégustation et la vente de 15h à 18h30.
Visite et dégustation commentées tous les samedis de 14h30 à 15h. Uniquement sur RDV au 06 78 87 66 78
Des évènements sont régulièrement organisés à la brasserie .

Quelques bières Les 3 Loups vous seront proposées sur le stand Terroirs Hauts-de-France/Conseil Régional à la Foire aux Fromages à la Capelle les 1er,2 et 3 septembre prochains.
Retrouvez tous les points de vente


Les vendanges vont commencer dans le secteur de Château Thierry

Vous êtes bénéficiaire du RSA et cherchez un emploi ?

Les viticulteurs ont besoin de main d’œuvre pour les vendanges !

Le Département met en place un dispositif exceptionnel qui permet de travailler sans perte sur l’allocation RSA.

Contactez Pôle emploi dès maintenant !


Les Salicornes de la colère !

Depuis de nombreuses années, les ramasseurs de la Baie de Somme se sont organisés afin de préserver leur métier.
Après avoir obtenu un diplome, l'Etat leur a accordé une concession en Baie de Somme sur laquelle, ils pratiquent leur activité. Afin de favoriser la pousse naturelle des salicornes, ils luttent contre la spartine (qui retient le sable et étouffe les salicornes) en procédant à des travaux de hersage sur les molières.
Grace à leur vaillance, à leur mobilisation et à leur détermination, ils ont donné des lettres de noblesse aux Salicornes de la Baie de Somme et autres végétaux marins.
Les acheteurs professionnels ne s'y trompent pas, eux qui disent que celles de la Baie de Somme sont les meilleures au monde .... sans chauvinisme puisque le plus gros acheteur est Hollandais !

Alors, lorsque vous achetez des salicornes regardez bien la provenance et privilégiez les Salicornes de la Baie de Somme ainsi que les produits transformés mettant en évidence l'origine Baie de Somme !

Si vous voyez le logo Terroirs de Picardie/Terroirs Hauts-de-France, vous êtes certains que les salicornes viennent de chez nous !

Merci au Courrier-Picard pour cet article et à Reinette pour son engagement !

N'oubliez pas que nous sommes tous acteurs de notre alimentation, producteurs et consommateurs !


51ème foire aux fromages - La Capelle (Aisne) 1er, 2 et 3 Septembre

Evènement incontournable de la rentrée agricole dans l'Aisne, la foire de la Capelle réunit un grand nombre de producteurs de notre région et des viticulteurs de nombreuses régions françaises.

Venez nous rendre visite sur dans la Halle Michel Flandre sur le stand du Conseil régional. Nous vous y ferons découvrir de nombreux produits et en particulier Fleur sur O, le sirop de sureau confectionné par Clotilde Brown-Allavoine à Houssaye dans l'Aisne.

Dans l'Espace du Terroir, Marie-Pierre Gruson-Ferdinand Lapersonne vous attendent pour vous faire déguster les Folies douces de Thiérache, Paul Heraud, ses produits à base de lapins et Grégoire Leroux ses cidres, jus de pommes, gelées et vinaigre ....

Alors, tous à La Capelle ! Pour en savoir plus sur la foire de la capelle

Sur les producteurs présents : Fleur sur O, Folie douce de Thiérache, Gaec de la Vieille Grange, Clos de la Fontaine Hugo


L'avocette, la baguette de tradition française faite à partir de céréales de Picardie maritime !

Vous êtes nombreux depuis des années à apprécier l'Avocette (nature ou aux graines), Vous nous demandiez toujours où pourvoir l'acheter ... et bien maintenant c'est simple, il suffit de consulter la carte pour trouver votre artisan boulanger le plus proche qui la propose.

Agriculteurs, organismes stockeurs de céréales, meuniers et artisans boulangers se sont unis pour mettre en place une filière dans laquelle chacun met son travail au service d'un but collectif : proposer aux consommateurs une baguette de tradition française locale.

Le Moulin Riquier, installé à Cahon-Gouy près d'Abbeville dans la Somme, dernier moulin en activité dans le département, écrase le blé cultivé en Picardie maritime et le livre aux artisans boulangers engagés dans cette filière.

En Hauts-de-France et en Picardie Maritime en particulier, je mange local ... et vous ?


Les Biscuits Mademoiselle !

Les Biscuits Mademoiselle, c’est l’aventure un peu folle de Sandra et Mathieu, deux passionnés (et gourmands !), petit-fils et petite-fille d’artisans. Ils ont grandi avec le goût des produits authentiques et celui du travail bien fait. En 2014, ils prennent le pari un peu fou de créer une biscuiterie artisanale où seraient réalisés, plus que des biscuits… des émotions ! Où chaque sablé serait soigneusement fabriqué à la main, dans un esprit haute-couture. Pari relevé, en 2015 « le prêt-à-croquer » était né. Une collection variée de 9 biscuits avec une vraie personnalité, des saveurs subtiles et délicates.

Les Biscuits Mademoiselle, c'est une biscuiterie artisanale unique avec des saveurs authentiques à base de produits locaux située à Saint-Quentin dans l'Aisne.

Sandra et Mathieu ont fait le choix de trouver des partenaires locaux de qualité pour leur fournir les matières premières principales. Ils se fournissent, en farine aux Moulins Hoche à Rozet Saint Albin dans l'Aisne , en œufs à la Ferme du Tronquoy à Lesdins à quelques kilomètres de Saint-Quentin et en beurre à la Maison Lebeau, petite entreprise située au coeur de l'Avesnois à Louvignies-Quesnoy dans le Nord.

Des biscuits aux noms évocateurs : « Ma Bien Aimée », « Ma Bonne Amie », « Le Cavalier », « le Romantique » et « le Bruxellois » viennent d'être agréés Terroirs Hauts-de-France "Artisanal"

En Hauts-de-France et à Saint-Quentin en particulier, je mange local ... et vous ?

Pour en savoir plus 

Contact :

Les biscuits Mademoiselle 
3 Place Gaspard de Coligny 02100 St Quentin 
03 23 65 02 67
Ouvert du mardi au samedi 10 h - 18h30


Est-il possible de faire de la pâte à tartiner avec de la féverole ?

Et bien oui, c'est ce que Béatrice Maire a réussi à faire afin de nous proposer de succulentes pâtes à tartiner. 
Installée à Beuvraignes, à quelques kilomètres de Roye, dans la Somme, elle à mis au point un produit innovant (dont elle a déposé le brevet) qui est la première pâte à tartiner sans aucune matière grasse ajoutée. Avec ce produit, Béatrice Maire a d'ailleurs été lauréate, en juin dernier, du concours Prot'eat qui visait à développer la consommation des protéagineux en France.

Hier, les membres du Comité d'agrément Terroirs Hauts-de-France ont été séduits par la crème de féveroles mais aussi par la gamme Tartimouss.

Dans toutes les préparations, l'ingrédient principal reste la féverole à laquelle Béatrice ajoute du sucre, du chocolat (noir ou au lait) puis des noisettes ou du cognac, des oranges confites, de l'eau de rose, du gingembre ....

Désormais, les produits de Béatrice Maire pourront arborer fièrement le logo Terroirs Hauts-de-France "Artisanal"

Lorsque vous aurez dégusté Tartimouss, nul doute que vous l'adopterez ! De plus, cette délicieuse pâte à tartiner est pleine de qualités nutritionnelles. Elle ne représente que 310 calories pour 100 grammes, contre 550 calories pour les pâtes à tartiner classiques.

Pour en savoir plus

Pour découvrir tous les secrets de cette pâte à tartiner, voici le lien d'un reportage réalisé par France 3 Hauts-de-France.

En Hauts-de-France et à Beuvraignes en particulier, je mange local ... et vous ?

 


Le "Crévecoeur" l'un des nouveaux fromages agréés Terroirs Hauts-de-France.

Installés à Grémévillers dans l'Oise, Anselme et Etienne Beaudoin produisent depuis de nombreuses années du Rollot, des Tommes au foin et au cidre et des Brays Picards à partir du lait des vaches de leur troupeau.

Afin d'offrir de nouveaux plaisirs gustatifs, Anselme a travaillé sur la fabrication d'un fromage "type Bleu". Et bien c'est réussi. Le "Crévecoeur" allie la puissance du persillé bleu à la douceur d'une pâte de fromage de vaches. Sur un plateau, dans une salade ou mieux encore dans une omelette, je suis certain que le "Crévecoeur" va très vite vous conquérir. Ce fromage a obtenu une médaille d'argent lors du dernier concours des produits du terroir à La Capelle, un signe !

Un autre fromage a été présenté lors du comité d'agrément : "Le Cloitre fumé" ainsi qu'une spécialité "La Choquoise" une crême de rollot particulièrement utile pour des préparations culinaires ou la préparation de tartines rôties.

Des produits à découvrir sans plus attendre ! 


Inscrits dans la démarche Bienvenue à la ferme, Anselme et Etienne Beaudoin ouvrent régulièrement les portes de leur exploitation agricole.

En Hauts-de-France et en Pays de Bray particulièrement, je mange local ... et vous ?

Pour en savoir plus

 


Cet été sera l'occasion de voir les "pêcheurs à pied" sur la Côte Picarde

Vous allez être nombreux à vous rendre sur la Côte Picarde pendant ces prochaines semaines. Ce sera l'occasion de voir les "pêcheurs à pied" effectuer quotidiennement leur travail de récolte.

Munis d'un couteau ou d'une petite faucille aménagée particulièrement, ils récoltent ce fantastique végétal marin que l'on peut déguster cru en salade ou cuit comme des haricots et sous bien d'autres formes ...

Salicornes, asters maritimes, soude maritime et l'obione sont les plus connus de ces végétaux marins à être dégustés. De nombreux chefs les proposent à leur carte, ne manquez pas de les goûter !

Bien entendu, de nombreux pêcheurs à pied font de la vente directe devant chez eux, alors ne soyez pas étonnés si vous voyez des petits panneaux indiquant Passe-Pierre ou Oreilles de cochons ... ce sont les noms locaux des salicornes et des asters .. les plus communément dégustés. Profitez de la saison pour déguster ces végétaux marins sauvages et tous les oligo-éléments qu'ils contiennent !

Vous souhaitez en savoir plus sur la Baie de Somme, les femmes et les hommes qui y vivent, ses produits .... alors procurez vous le très bel ouvrage "Baie de Somme terre nourricière" écrit par Sabine et Bernard Godard. Vous le trouverez dans toutes les bonnes librairies et auprès de l'éditeur : https://engelaere-editions.com/blog/


Le Porc d'Antan vous attend chez les bouchers de notre région

Le "Porc d'Antan", élevé sur paille, nourris aux céréales des exploitations agricoles et à la graine de lin, il vous attend chez les bouchers de notre région.

Voilà bientôt une quinzaine d'années que des éleveurs ont décidé d'élever des porcs d'une différente manière pour vous fournir une viande de haute qualité. Les bouchers et les charcutiers ne s'y sont pas trompés et ils sont nombreux à vous proposer de la viande mais aussi de la charcuterie préparée à partir de cette viande.

Avec les belles soirées d'été qui s'annoncent, pensez au "Porc D'Antan". Ainsi, la Maison Daniel Heripre à Amiens, ne fabrique plus sa charcuterie qu'avec du Porc d'Antan depuis des années. Merci à lui pour les superbes photos qu'il nous permet d'utiliser.

Consultez la carte des Bouchers/Charcutiers de notre région. Rendez leur visite, vous verrez vous serez conquis ! Vous aimez cette publication, partagez la avec vos amis ...


Abbeville, un Relais Terroirs d'un nouveau genre : Locavrac

Situé au 10, Boulevard de la République, ouvert du lundi au samedi de 9h à 19h (03 22 28 34 08) ce lieu créé par Julie Depoilly et Guillaume Delgove se veut être le plus court chemin entre les producteurs et les consommateurs. Des fruits, des légumes, de la viande, de la charcuterie, des tisanes… Les gérants de Locavrac ont choisi de miser sur le local pour remplir leurs étals. Le magasin propose aussi de quoi faire des cosmétiques naturels et des produits d'entretien.

Ouvert depuis le début de l'année, le magasin a très vite conquis les consommateurs soucieux de leur alimentation et défenseurs des productions locales. Le magasin propose aussi un rayon de produits en vrac : du riz, des pâtes, des fruits secs ou des céréales vendues sans emballage : chacun peut venir avec son propre contenant.

Alors, aucun doute, une visite s'impose et comme une publicité le disait il y a quelques années Locavrac : l'essayer, c'est l'adopter !

En Hauts-de-France et à Abbeville, en particulier, je mange local .... et vous ?

En savoir plus 


Les jeudis de l'été dans les fermes bienvenue à la Ferme des Hauts-de-France

Au cours de l’été, les fermes Bienvenue à la ferme ouvrent leurs portes le jeudi.

L’été arrive, ça sent bon les vacances ou les petites pauses au soleil. A l’occasion des Jeudis de l’été, les agriculteurs du réseau Bienvenue à la ferme vous proposent des visites, des animations et dégustations dans leurs fermes. Profitez des Jeudis de l’été pour venir à la campagne et retrouver le lien avec la ferme. En juillet et août, 16 agriculteurs du réseau Bienvenue à la ferme vous ouvrent leurs portes pour une activité estivale.

Au programme :

- on nourrit ensemble les animaux de la ferme, on découvre les secrets de la vigne de Champagne, on déguste de bons produits fermiers

- on suit les travaux de la ferme, on se perd dans un labyrinthe de maïs, on part en randonnée, on apprend les secrets des différentes laines

- on s’initie à la fabrication des produits, on fait son marché à la ferme

Pour en savoir plus - Téléchargez le dépliant des "Jeudis de l'été"


Fort Mahon Plage - En juillet et août

Chaque jeudi matin en juillet et août, retrouvez de très nombreux producteurs locaux au "Marché des producteurs"
Chaque semaine, un panier garni à gagner !

Alors tentez votre chance !

Marché des producteurs en circuit court le matin, et Marché de l'artisanat l'après midi.

En Hauts-de-France et à Fort-Mahon, en particulier, je mange local ... et vous ?

Pour en savoir plus


À Guiscard, la ferme des frères Défossé boulimique en fromages

Le rollot, la tomme et le Petit noyonnais des frères Défossé ont de plus en plus d’adeptes. Quatre employés permettent désormais de répondre aux demandes multiples.    
À la ferme du Moulin, les vacances n’existent pas. La fromagerie de la famille Défossé approvisionne non seulement des collectivités, des cuisines centrales et des restaurants, mais ses produits ont aussi investi des supermarchés et hypermarchés. Si elle rayonne sur la Picardie et fournit même des grosses collectivités en région parisienne, il est aussi possible de profiter de la vente directe à la ferme. La recette vient même de prendre encore de l’ampleur : « Le bâtiment de la fromagerie a été agrandi au début de l’année pour bien séparer les différentes zones de travail et de stockage », explique Marie, employée. Cette fromagerie permet de transformer une partie du lait produit à la ferme, environ 300 000 litres par an. La production s’est diversifiée depuis plusieurs années : du beurre, de la crème, du fromage blanc, des yaourts, mais aussi des fromages  ».
Le Petit Noyonnais, le rollot et la tomme au fenugrec - une graine parfumant la tomme d’un petit goût de noix - ont de plus en plus d’habitués. 
Cette ferme de Guiscard existe, en fait, depuis huit générations. François et Thomas Défossé en ont repris l’exploitation à la suite de leurs parents en 2008. François a alors décidé de lui adjoindre une fromagerie, après des études dans le Jura. Outre les deux frères, quatre personnes sont employées à la fromagerie, et une à la ferme. L’élevage compte près de 80 vaches laitières et 80 génisses, des Montbéliardes en majorité, ayant remplacé les Holsteins au fil des ans. Elles bénéficient de trente hectares de pâtures autour de la ferme. L’exploitation familiale compte également 30 hectares pour l’alimentation du bétail et 80 hectares de culture de vente.

« La coloration de la croûte est naturelle » 
C’est dans ce cadre que naissent les seuls fromages du Noyonnais. Dès la réception du lait, la fabrication démarre le matin, en suivant des étapes différentes selon le produit. Pour le fromage blanc et le Petit Noyonnais, le caillé doit reposer pendant 24 heures. Pour le rollot et la tomme, la fabrication démarre après deux heures. 
Ensuite, place à l’affinage en cave. Pour le Petit Noyonnais, créé en 2012, il dure environ dix jours, avec un passage de huit minutes en bain de saumure. Pour les tommes, l’affinage s’étend sur au moins deux mois. Elles sont frottées à l’eau salée deux fois par semaine. Quant au rollot, si l’affinage est moins long (quatre semaines), il subit la même technique de salage. Marie précise : «  La coloration de la croûte est naturelle. »
La fabrication des yaourts nécessite quant à elle près de 500 litres de lait chaque matin. Pour leur préparation, une nouvelle machine a été achetée. Elle permet de fabriquer et de conditionner plus de 2 000 pots à l’heure. Le lait est chauffé pendant dix minutes puis refroidi, avant l’adjonction d’un ferment. Au bout d’un quart d’heure, a lieu la mise en pot, puis le passage en étuve à 45°C, pendant quatre à cinq heures, étape importante puisqu’elle permet la gélification. Les yaourts sont proposés nature ou aux fruits.
Les deux frères et associés ne sont pas près de changer la formule : «  Ça a toujours été notre volonté de tout gérer par nous-mêmes  ». 

En savoir plus 

 

Source : le courrier picard

"Fleur sur O", un remède contre la soif !

 

La chaleur va devenir plus intense. il va falloir se rafraichir.
Clotilde Brown Allavoine a cueilli pour vous des fleurs de sureau pour vous permettre de préparer de succulentes boissons.

Additionné d’eau plate ou gazeuse, voire de vin blanc ou de champagne, le sirop « Fleur sur O » va égayer votre été.

Vous pourrez vous le procurer directement à la ferme à la Housoye dans l’Aisne et dans les Relais Terroirs Hauts-de-France

Pour en savoir plus

Pour trouver le Relais le plus proche de chez vous


Portes ouvertes de la Maison Gratiot-Delugny les 30 Juin et 1er Juillet - Crouttes sur Marne (Aisne)

Dans la maison Gratiot-Delugny on fait tout de A à Z .... depuis la culture de la vigne jusqu'à l'élaboration de diverses cuvées de Champagne. Le week-end prochain, les portes de cette maison de champagne vous seront ouvertes. Ainsi, vous pourrez tout décourvrir sur le champage mais aussi le ratafia. Une occasion à ne pas manquer ! Les Horaires sur le site internet. Bien entendu, les meilleures boissons se consomment avec modération.

Pour en savoir plus : Champagne Gratiot-delugny 26 rue de la Marne 02310 Crouttes sur Marne - 03 23 82 15 36 - contact@gratiotdelugny.fr - www.gratiotdelugny.fr


La Ferme de la Chapelle Jérôme fête ses 30 ans les 23 et 24 juin

Il y a des anniversaires à ne manquer sous aucun prétexte. Marie Pierre Gruson et Ferdinand Lapersonne vous invitent à venir fêter les 30 ans de "Folie douce de Thiérache"

Ils vous proposent un week-end festif et gourmand : découverte des apéritifs "Folie Douce", visites, dégustations, jeux, repas campagnard, marché des producteurs... Mais également la tonte des brebis, baptême "poney", les alpagas, les chevaux Arabes et de nombreuses autres surprises

"Folie douce de Thiérache" au travers de diverses cuvées vous proposent des "vins de fruits" typiques de cette région. Ce sont des assemblages de divers fruits rouges (cassis, fraises, groseilles, groseilles à maquereaux ...) travaillés ensuite comme des vins. Des apéritifs à découvrir absolument, ils vous rappelleront ceux que préparaient nos grands parents.

Marie Pierre vous expliquera toute la fabrication et je suis certain que vous ressortirez enchantés de cette journée !

Alors tous à NOUVION EN THIERACHE (Aisne) , les 23 et 24 juin de 11 h à 19 heures.

 

Possibilité de déjeuner sur place.  Attention La Folie douce de Thiérache se déguste avec modération

Pour en savoir plus

Contact : 

Marie Pierre Gruson et Ferdinand Lapersonne

1 rue de la fontaine des pauvres  - Le nouvion en Thiérache

Tél : 03 23 97 09 99


Rendez-vous chez Marie-Claire et Marc Desjardins le 18 juin

Marie-Claire et Marc Desjardins produisent sur leur ferme de l'épeautre, la céréale des gaulois. 
Pauvre en gluten, cette céréale à de nombreuses propriété que vous pourrez découvrir lundi 18 juin de 14 à 18 h.

Marie-Claire et Marc vous ouvrent les portes de leur ferme et du moulin ... une visite à ne pas manquer !

Vous pourrez déguster des crepes d'épeautre ainsi que la bière d'épeautre ... (avec modération)

Rendez-vous au  1bis rue Madame à Froyelles dans la Somme  

Pour en savoir plus 


L’avocette croustille encore après 14 ans

Trente boulangeries de la Somme proposent l’avocette, baguette issue de blé de Picardie maritime.
Une baguette de fabrication artisanale, à partir de blé produit, stocké, broyé en Picardie maritime, dans le seul moulin de la Somme, vendue en Picardie maritime et dans des cantons limitrophes : voilà l’avocette. Mercredi 6 juin, la 14e assemblée générale de l’association du même nom s’est tenue au moulin en question, les établissements Riquier, à Cahon, près d’Abbeville.
L’aventure a en effet commencé en 2004, quand les agriculteurs, les boulangers, le meunier et des coopératives (Calypso et Noriap) se sont associés dans cette aventure «  de la graine à l’assiette  », comme résume Patricia Poupart, conseillère régionale. En 2017, trente boulangeries proposaient l’avocette. «  Depuis 2016, l’avocette est fabriquée à partir de deux variétés de blé, Camp-Rémy et Apache  », a rappelé Christian Lesenne, ingénieur-conseil à la Chambre d’agriculture de la Somme, mis à cette disposition par cette dernière en tant qu’animateur de l’association présidée par Hervé Denamps, agriculteur.


Une baguette issue de l’agriculture raisonnée 

«  C’est à la suite de la récolte catastrophique de 2016 : il n’y avait pas eu assez de blé Camp-Rémy, la variété traditionnelle de l’avocette  ». L’apport de cette nouvelle variété, qui n’a rien changé au goût, dixit les boulangers présents, et une meilleure moisson l’été dernier ont permis de fabriquer davantage de baguettes : en 2017, 334 000 avocettes ont été produites, ce qui représente 25 000 baguettes par hectare de blé cultivé, 905 quintaux de blé et 696 quintaux de farine. En 2016, année « pourrie », la production d’avocettes avait mobilisé seulement 604 quintaux de blé et 465 quintaux de farine. Quant au prix de vente, chaque boulanger est libre de le fixer. À l’autre bout de la chaîne, la tonne de blé a coûté, en 2017, 168 euros pour l’Apache et 188 euros pour le Camp-Rémy, et le quintal (100 kg) de farine, 73 euros.
«  Cette année, on va continuer avec les deux variétés  », a annoncé Christian Lesenne, afin de lisser les conséquences d’éventuelles mauvaises moissons. Les moyens de développer l’avocette sont limités, pour deux raisons principales : la concurrence des meuniers (30 se partagent le marché des boulangeries de la Somme), la diminution du nombre de boulangeries dans le département (actuellement, 200). S’y ajoutent des moyens de communication assez réduits pour l’association. Le président Hervé Denamps a rappelé que les boulangers membres devaient faire un effort tout simple : «  Ce n’est pas normal de voir certains vendre l’avocette dans le sachet d’une autre marque. C’est contre-productif, alors que 500 sachets sont livrés avec chaque quintal de farine  ». Et c’est dommage, car le boulanger aura produit une baguette issue de l’agriculture raisonnée, synonyme d’une qualité certaine, fermentée pendant plus de douze heures sans ajout d’activateurs, sans en faire complètement la promotion. 

Source courrier picard

EauBouLeau continue de faire couler la sève dans la Bresle

Boire de l’eau issue des bouleaux est devenu tendance. Galiane de Poncins qui a créé il y a trois ans EauBouLeau récolte les fruits de ce succès et compte étendre sa production en 2018.

Trois années, déjà, que la sève de bouleau coule à flot à Méricourt-en-Vimeu, près de Poix-de-Picardie. Au départ, l’entreprise mise en place par Galiane de Poncins visait simplement à se servir des bouleaux non utilisés par l’exploitation forestière de son père. L’idée était d’en créer une boisson bio, aux vertus phytothérapiques, à partir de la sève de cet arbre qui ne rentre pas dans les critères du bois de chauffage.
 

En 2018 d’autres sites forestiers concernés
Et depuis sa création en 2015, EauBouLeau a bien grandi. À tel point que 2018 marquera un tournant pour la récolte de sève et la production. Il va y avoir du neuf selon la productrice de 28 ans. « Depuis la toute première récolte en mars 2015, nous n’utilisons que la sève des bouleaux de notre site de Méricourt-en-Vimeu. 2018 sera une année importante pour nous. La plus grande nouveauté que nous mettrons en place, c’est de faire appel à d’autres sites forestiers que le nôtre », explique-t-elle.

Galiane de Poncins s’est rapprochée de propriétaires de forêt de la région et de France avec dans l’idée d’atteindre les 50 000 litres de sève récoltés pour son eau de bouleau. Ainsi, des sites basés notamment dans la Marne participeront à l’élaboration du produit final. « Le bouleau est une ressource complètement inexploitée par la majorité des propriétaires français. Ils utilisent tous les plans possibles pour gérer leur exploitation mais les bouleaux sont souvent laissés de côté. EauBouLeau va changer d’ADN et participer à la régénération de la forêt française. », a-t-elle annoncé.
La dernière innovation de l’année 2018 souhaitée par la sylvicultrice concernera des petites bouteilles d’eau de bouleau aromatisée. « J’ai envie de lancer des infusions d’eau de bouleau à base de plantes pour sortir de l’aspect cure et santé. Pour que les gens achètent également le produit pour le plaisir de boire de l’eau de bouleau. » 


Un packaging plus proche des clients 
Du changement, il y en aura aussi au niveau logistique. Terminées les livraisons en direct pour Galiane de Poncins. Depuis la fin 2017, elle a décidé de déléguer la livraison de ses bouteilles de sève. Elle fait désormais appel à deux distributeurs et en cherche un troisième qui livre le bio. Le packaging de ses bouteilles a lui aussi changé avec le temps. Il est, maintenant, réalisé avec moins de carton et se trouve plus en adéquation avec le désir des clients finaux qui prônent le bio et le respect de l’environnement.
Juriste spécialisée en droit du travail de formation et maman depuis mars 2017, Galiane de Poncins se consacre aujourd’hui pleinement à sa société. Grâce à elle, la sève n’est pas près de s’arrêter de couler dans la vallée de la Bresle. 


EauBouLeau progresse 
Les récoltes de sève ont connu une évolution progressive impressionnante en 3 ans d’existence. Depuis 2015, date de création de la boisson détox, elles ont été muiltipliées par 4,6 litres.
3 000 litres en 2015,
7 000 litres en 2016,
14 000 litres en 2017.
L’objectif est d’atteindre les 50 000 litres de sève pour la récolte de 2018.
Une appli sur Android
Très prochainement, une application Android, du même nom que le produit, ira d’ailleurs dans ce sens et permettra de tracer les bouleaux. À l’aide d’un flashcode, il sera possible de localiser le bouleau de la cuvée. Un rêve pour Galiane de Poncins qui souhaite ardemment « boire une bouteille d’EauBouLeau et de savoir de quel arbre provient la sève et quel en est le jour de la récolte. » 

Source courrier picard

L’anguille fumée à Saint-Christ-Briost dévoile ses secrets de grand chef

Denis Boulanger, patron du fumoir d’anguilles, dévoile quelques secrets de fabrique.

Peut-être avez-vous déjà eu la chance, le bonheur, d’aller goûter la cuisine de Christian Le Squer, grand chef cuisinier du restaurant «  Le V  », au palace Georges V à Paris, classé 3 étoiles au Guide Michelin, cinq toques au Gault et Millau. 
Peut-être avez-vous eu la chance, le bonheur, d’aller goûter la cuisine d’Éric Frechon (né à Corbie), grand chef cuisinier du restaurant «  Épicure  », au palace Le Bristol à Paris, classé 3 étoiles au Guide Michelin et quatre toques au Gault et Millau. 
Le rapport entre ces deux grands chefs ? Ils sont clients du fumoir de Saint-Christ-Briost, spécialisé en anguilles et truites fumées. 
Aux manettes, Denis Boulanger. «  Je suis issu d’une famille de poissonniers de Haute-Somme. Je suis pêcheur depuis 1980 et fumeur d’anguilles depuis 1989  ». 

Bientôt 30 ans de métier et d’expérience qui font de lui un des spécialistes du fumage de poissons. «  Ici, je fume environ deux tiers d’anguilles et un tiers de truites. L’opération se fait en trois étapes : l’éviscérage et la préparation, le fumage et l’emballage  ». 

Un produit rare devenu très recherché 
Première étape, les anguilles arrivent vivantes de la Loire ou des Pays-Bas. «  Depuis 2006 et une pollution aux PCB, nous n’avons pas le droit de commercialiser les anguilles élevées dans la Haute-Somme. Mais nous avons bon espoir que cette interdiction soit levée d’ici la fin de l’année  », rappelle Denis Boulanger, qui tue les poissons, leur enlève les viscères et les vide, avant de les saler.
Elles sont ensuite embrochées et installées verticalement dans un fumoir, au-dessus d’un feu. Là, commence la deuxième étape. 
«  Il faut un bois tendre, pour avoir un feu vif et de bonnes braises, qu’on recouvre ensuite de sciure de hêtre, qui donne un goût plus fin et une couleur spécifique  ». 
L’opération dure 5 heures, dont 3 heures sur la suie, à une température oscillant entre 80 et 90ºC. 

Une fois le fumage terminé, elles sont conditionnées pour être vendues au client. «  Je peux les préparer, ou pas, c’est à la demande. Une fois sorties du réfrigérateur, il suffit de retirer la peau, qui part toute seule et laisse apparaître la chair  ».
Une délicieuse chair qui fait le bonheur des grands cuisiniers qui n’hésitent pas à marier le produit avec, par exemple, du foie gras. «  Avant, l’anguille était le plat du pauvre, on en mangeait souvent avec des pommes de terre. Aujourd’hui, avec la raréfaction du produit, il est recherché, très recherché et les prix ont augmenté. Ça devient un produit utilisé par les plus grands chefs  ».
À l’image de l’anguille fumée de la Somme, pain brûlé et réduction de jus de raisin ou l’anguille sautée meunière à la mousseline de cresson d’Éric Frechon. 

L’anguille au menu du Georges V à Paris 
Sur la carte du restaurant « Le V » à Paris, on peut lire « Anguille fumée de la Somme, pain brûlé et réduction de jus de raisin », plat créé par Christian Le Squer, noté 3 étoiles au Guide Michelin et 5 toques au Gault et Millau. Le maximum. 

«  J’ai toujours gardé en bouche le goût d’une lamproie à la Bordelaise qu’on faisait quand je travaillais chez Jacques le Divillec (autre grand chef cuisinier). Un jour, j’ai voulu travailler sur les anguilles. J’avais un commis de cuisine, qui habitait la Somme, qui m’a dit qu’il connaissait un petit producteur d’anguilles fumées. Je suis venu les goûter et j’ai réfléchi. Comment on peut faire rejaillir des souvenirs de ce plat sur la lamproie avec une anguille ? Quand on met dessus une réduction de Chinon, elle vient apaiser légèrement le goût du fumet de l’anguille. Ça permet d’avoir une composition entre le pain, l’anguille et la lie de vin qui est cohérente. J’ai ajouté une petite pomme de terre farcie d’une crème de raifort. Tout cela donne une structure puissante  ».

Source courrier Picard 

Parlons Saisons n°13

Découvrez le dernier numéro du magazine des comités de promotion des Hauts-de-France avec des dossiers, des reportages, des recettes... pour mettre en valeur les produits de notre région. Dans ce numéro concocté pour présenter les produits locaux et nos marques - Terroirs Hauts-de-France et Bienvenue à la Ferme - vous trouverez :
- Des dossiers : Tous en sel, les médailles récoltées au concours général agricole 2018.
- Des présentations de produits : Les végétaux marins en Baie de Somme (Somme), le hareng doux fumé à l’ancienne (Nord), le whisky de la distillerie d’Hautefeuille (Somme), la laiterie JeanJean (Nord).
- Des reportages : Les gourmandises de saisons de la Ferme du Chassy (Oise).
- Un volet Nutrition : Le poisson, star du régime méditerranéen.
- Des recettes : La soupe d’asters, le budha bowl, la soupe de fraises

Si vous souhaitez recevoir gratuitement ce numéro et les suivants, merci d'envoyer un mail à Anne Halgand - Comité de Promotion des produits de Picardie.

Téléchargez le Parlons Saisons n°13.


Journées portes ouvertes au Canardises des trois vallées les 2 et 3 juin - Condé en Brie (Aisne)

Fanny et Bertrand Fagot élèvent depuis des années des canards afin de vous proposer de succulents produits. Magrets, confits, foies gras et de nombreuses autres spécialités. Profitez de ces deux jours pour tout découvrir sur l'élevage des canards gras et la transformation fermière.

Samedi et dimanche vous retrouverez également de nombreux autres producteurs et artisans de la région.

DIMANCHE 3 JUIN - à 12h30 déjeuner (sur réservation)
Au menu : Apéritif offert, Foie gras et autres "canardises", Cuisse de canard et sa garniture, Brie sur son lit de salade, Dessert maison, Café. MUSIQUE avec LES FONDS DE BOUTEILLES (chanson française)

* ADULTE 28€ // ENFANT 14€ *
Il nous reste encore quelques places, pensez à réserver..!
(*Boissons non comprises, disponibles sur les stands des producteurs).

Pour en savoir plus et réserver : Canardises des trois vallées - 2, Rue du cahot - 02330 Condé en Brie - 03.23.82.74.96 - contact@canardises.fr

 


Portes ouvertes de la maison de Champagne Leguillette Romelot - Charly sur Marne (Aisne)

Une bouteille de Champagne sur dix est produite dans l'Aisne
Samedi 26 mai de 14 à 18 h et dimanche 27 mai de 10 à 18 h - Portes ouvertes de la maison de Champagne Leguillette Romelot.
Dimanche à partir de 12 h grand repas champêtre (réservation recommandée).

Découverte des vignes, initiation à la dégustation
15 route de Villiers - Le Mont Dorin à Charly sur Marne - Téléphone : 03 23 82 03 79
pour plus d'information www.champagne-leguillette-romelot.com

Le Champagne se consomme avec modération.


Valorisez vos innovations et participez au concours FOODCREATIV !

La 8ème édition du concours FOODCREATIV est lancée ! Organisé par le Comité de Promotion et le Certia Interface, en partenariat avec Agroé et Agro-Sphères, ce concours constitue une vitrine unique du dynamisme régional et un soutien aux entreprises agroalimentaires régionales soucieuses d’innover. FOODCREATIV, c’est l’opportunité de :
– profiter de partenariats avec des distributeurs,

– gagner en notoriété,
–bénéficier d’une visibilité sur le sial,

Qui peut candidater ? Les entreprises et producteurs des Hauts-de-France ayant développé un nouveau produit alimentaire ou un service associé, lancé après octobre 2016. Inscriptions sur  foodcreativ.fr  avant le 20 avril 2018.
Un jury d’experts se réunira en juin et déterminera quatre lauréats. Un prix Innovation durable, initié par Agroé, sera sélectionné par un jury développement durable. En septembre, une journée de Remise des prix sera organisée en présence de professionnels, d’institutionnels et de la presse.
Plus d’informations sur www.foodcreativ.fr


En Hauts-de-France, les fermes Bienvenue à la ferme fêtent le Printemps

Chaque année, tous les week-ends d’avril à juin, les agriculteurs du réseau Bienvenue à la ferme vous proposent de nombreuses animations et festivités dans leurs fermes.

Ainsi, avec l'éclosion des premiers bourgeons, vous pourrez fêter dignement l’arrivée des beaux jours dans le cadre du Printemps Bienvenue à la ferme et de ses journées portes ouvertes.

Venez rencontrer les agriculteurs lors d’un moment pédagogique et festif !

Du 7 avril au 9 juillet, 43 agriculteurs du réseau Bienvenue à la ferme vous proposent de nombreuses animations, dégustations, moments de partage, festivités sur leur ferme, autour de la découverte de leurs activités.

Au programme :

- des échanges chaleureux lors de repas partagés, de dégustations, d’ateliers de cuisine

- des découvertes étonnantes autour des escargots, abeilles, myocastors, chèvres, lapins angora, du safran, houblon, ….

- des rendez-vous insolites, visites, cueillettes, ateliers pour enfants et spectacles…

Un événement chaleureux durant tout le printemps,

Des découvertes pour les curieux, …

… des activités pour les plus motivés,…

… des dégustations pour les plus gourmands.

Retrouvez toutes les informations sur :

www.bienvenue-a-la-ferme.com/hautsdefrance

En Hauts-de-France, les fermes Bienvenue à la ferme fêtent le Printemps


Carte Bienvenue à la Ferme Hauts-de-France - Edition 2018

 

Vous recherchez une bonne adresse pour :

- Découvrir des produits,

- Visiter une ferme,

- Trouver une activité de loisir ou un hébergement...

La carte régionale Bienvenue à la ferme Hauts-de-France, vous offre tout cela en un seul coup d'oeil.

Contact : Anne Halgand - Chambre Régionale d'Agriculture Hauts-de-France


On a tous une raison d'aimer la viande des Hauts-de-France

Volailles, lapins, porcs, bovins, agneaux… Les Hauts-de-France comptent de très nombreuses races animales, élevées par des producteurs passionnés.

Si vous faites le choix de consommer de la viande des Hauts-de-France, vous agissez pour notre environnement et nos paysages, vous privilégiez des produits de qualité, sains, au juste prix. Et vous êtes assurés de retrouver le vrai goût de la viande.

Décidément, la viande des Hauts-de-France, on a tous une bonne raison de l’aimer !

Lors du prochain salon de l'agriculture à Paris, venez découvrir l'ensemble des filières, échanger avec des éleveurs et déguster les produits préparés par les professionnels sur le stand Hauts-de-France.

Pour en savoir plus


Le SIA - du 24 février au 4 mars 2018 - Paris Porte de Versailles

Notre région sera présente dans le Hall 3 Allée B dans la partie située à l'extrémité du bâtiment proche du Hall 7

Outre le pôle d'attractivité du territoire, du restaurant et de la boutique des marques Saveurs en Or et Terroirs Hauts de France, les différentes filières agricoles de la région seront mises en valeur au travers de nombreuses animations :

- la filière pêche et produits aquacoles,

- la filière viandes,

- la filière produits sucrés - biscuits

- et enfin la filière boissons.

Nous vous ferons découvrir petit à petit les animations au fur et à mesure de la mise en place du calendrier précis de celles-ci. En savoir plus.


Parlons Saisons n°12

Découvrez le nouveau numéro du magazine des comités de promotion des Hauts-de-France avec des dossiers, des reportages, des recettes... pour mettre en valeur les produits de notre région. Dans ce numéro concocté pour présenter les produits locaux et nos marques - Terroirs Hauts-de-France et Bienvenue à la Ferme - vous trouverez :

- Un dossier : Le meilleur de la ferme à portée de main,
- Des présentations de produits : le mohair (Nord), Charlotte aux chocolats (Nord), Yaourts Mam’zelle Popinette (Somme), les glaces de la Barbi’quette (Oise),
- Des reportages : Les Canardises des 3 vallées (Aisne), le self sur un plateau (Nord), le Haricot de Soissons (Aisne), le pari du champignon, l’argousier (Somme),
- Un volet Nutrition : le yaourt, par l’Institut Pasteur,
- Des recettes et un calendrier des saisons.

Si vous souhaitez recevoir gratuitement ce numéro et les suivants, merci d'envoyer un mail à Anne Halgand, Comité de Promotion des produits de Picardie. Télécharger le magazine Parlons Saisons n°12